Marqueteries : Technique /Technic

 

Technique de la marqueterie

Tout commence avec un dessin qui servira de "carton" pour réaliser la marqueterie. C'est une étape très importante puisque la réussite "esthétique" de la marqueterie dépendra entièrement de sa pertinence.

the technique of marquetry

It all begins with a drawing which will serve as a model-pattern for the marquetry to be realised. This is a very important stage because the "esthetic" success of the marquetry will entirely depend on its quality.

La technique de réalisation d'une marqueterie peut se résumer en peu de mots, même si de nombreuses opérations intermédiaires non détaillées ici sont nécessaires et si l'exécution des unes ou des autres est souvent fort longue....

Le matériaux de base est le placage de bois (fines plaques de bois d'environ 1mm d'épaisseur) ces matériaux se trouvent dans le commerce spécialisé et sont le résultat soit du déroulage soit du tranchage des billes de bois des différentes essences indigènes ou exotiques. Chacun de ces deux procédés donnant pour un même bois des rendus différents dans l'aspect des surfaces des bois

This technique for the realisation of a marquetry can be resumed in few words, even if many intermediate operations (some very long and not detailed here) are necessary....

The basic material is veneer (more or less 1mm thick) which can be bought in specialized firms. These veneers are obtained by cutting or wood-peeling boles of different native or exotic species of trees. Each process gives for the same wood a different texture and aspect.

The model-pattern ("carton") as for stained glass or tapestry, determines the different surfaces of the drawing to be cut later. For each different colour and a correct reproduction, each small outlined surface is numbered, and according to these two imperatives, a natural or stained veneer is chosen.

There is an infinite variety of species of wood which gives an infinite range of colours and textures for veneers that marquetry makers used for their creations since the 15th century. However, as bright yellows or reds or deep greens and blues don't naturally exist, staining the veneers was invented to enable marquetry makers to make use of a more complete scale of colours ("palette de couleurs"). Contrarily to painting, staining doesn't crust the wood's grain and vein.

De tout temps les bois teints furent utilisés par les marqueteurs, mais malheureusement les teintures utilisées n'étaient pas stables à la lumière, et rarissimes sont les marqueteries anciennes parvenues jusqu'à nos jours avec leurs couleurs vives.

Le découpage de chaque élément de placage précédemment numéroté est effectué soit avec une scie très fine soit un cutter. Pour ma part j'utilise exclusivement le chevalet de marqueteur (photo ci-dessous). Certain trouvent plus d'interet à utiliser une scie electrique (il existe de très nombreuses possibilités dans le commerce) l'utilisation du cuter étant plus généralement utilisé pour les bois tendres et les motifs géométriques.

De la juxtaposition de tous ces éléments naîtra un gigantesque puzzle reconstituant le dessin original.

Le dessin appelé "carton" comme pour le vitrail ou la tapisserie , détermine les différentes surfaces du dessin. chaque petite surface est numérotée et une couleur et un rendu de surface lui sont attribués. En fonction de la couleur et du rendu recherché un placage de bois naturel ou teint est choisi.

Il existe une infinie variété d'essences de bois, d'où une grande variété de couleurs et de textures de placages où les marqueteurs ont puisé depuis le XVeme siècle pour réaliser leurs compositions. Toutefois, dans les placages naturels manquent de nombreuses couleurs pour disposer d'une palette complète. Ainsi par exemple n'existent ni les jaunes et rouges vifs ou les verts foncés et les bleus. Pour pallier à de tels manques, sont utilisés les bois teints. Cette technique de mise en couleur, contrairement à la peinture, laisse visible les textures et veinages des bois.

At all times stained veneers were used by marquetry makers but unfortunately the ancient dyes were not stable enough and old marquetries with bright colours are exceedingly rare nowadays..

The cutting of each piece of veneer according to its previously outlined numbered surface is executed with a very fine jig-saw or cutter. As a gigantic puzzle the initial drawing will then come out by the gathering of all these elements.

Comme précisé ci dessous, par choix personnel, je prefère mon " chevalet de marqueteur ", belle copie en bois d'une scie ancienne, aux scies modernes électrifiées. Découpe à la main les gigantesques puzzles me donne le plaisir de miex sentir le travail et l'effort en ayant l'impression de "garder un contact intime avec la matière".

For this cutting operation, J-Cl.Deveaux refuses the modern electric saws and, for his personal pleasure, prefers "his" saw-horse ("chevalet de marqueteur" - see above photograph) a beautiful copy of an antique saw. His gigantic puzzles are all hand cut as to, he says, "keep an intimate touch with the material".

Comme précisé ci dessous, par choix personnel, je prefère mon " chevalet de marqueteur ", belle copie en bois d'une scie ancienne, aux scies modernes électrifiées. Découpe à la main les gigantesques puzzles me donne le plaisir de miex sentir le travail et l'effort en ayant l'impression de "garder un contact intime avec la matière".

The gathering and gluing of all these elements are then done (on the reverse) on a temporary support before being glued again and pressed on the final and permanent support (pannel or furniture)

Après un petit séjour sous une presse pour assurer un bon collage,le ponçage viendra à bout des imperfections de surface et des épaisseurs divers des placages et assurera le début de la phase de finition.

Le vernissage laissera alors apparaître les couleurs châtoyantes des bois et assurera la protection définitive des surfaces.

Il reste bien entendu que ce résumé très succinct passe sous silence de nombreuses opérations intermédiaires rendues indispensables pour obtenir une bonne réalisation et une bonne finition.

L' atelier de J.Cl.Deveaux, par les outils, les techniques et les matériaux utilisés ressemble énormément aux ateliers du 18eme siècle, comme nous pouvons le voir sur les anciennes gravures. De plus pour assurer la continuité avec les grands anciens il aime s'entourer de vieux outils et utiliser les anciennes techniques ou "recettes éprouvées". Toutefois il a décidé de faire une seule concession au modernisme : changer les colles et vernis dans le processus de fabrication. Cette décision fut prise dans l'unique but de rendre ses marqueteries beaucoup moins fragiles que celles réalisées par ces prédécesseurs : Les colles contemporaines contrairement aux traditionnelles ne sont plus sensibles aux variations hygrométriques, quant aux vernis actuels, ils sont plus résistants et non jaunissants, sans parler d'un plus grand confort dans l'utilisation quotidienne des meubles.

Si la marqueterie vous intéresse, sachez que contrairement à d'autres procédés artisanaux, les tours de mains et procédés ne sont pas retenus ou "cachés" par les professionnels ou les "initiés" et entourés de secrets ( voir propositions de stages de J-Cl.Deveaux). La consultation de livres techniques peut vous donner des informations pour comprendre le procédé complet de fabrication et vous permettre de réaliser vos propres marqueteries pour peu que vous ayez une certaine habileté naturelle (voir les notes bibliographiques). .

After a short stay under press to secure and fix the final gluing, a good pumicing or sandpapering will get rid of all the imperfections and achieve a smooth finishing of the surface.

Varnishing will then let all the shimmering colours appear and also insure their permanent protection.

No doubt that this very concise summary passes over many intermediate operations essential for the realisation and the finishing of a good marquetry.

J-Cl.Deveaux's workshop, with its materials, technical equipments and way of working, looks a lot like some of the 18th century workshops as represented in ancient engravings. As to respect a certain continuity with the elder masters, he makes his best to apply their good old tried technical tricks, and likes to be surrounded with old tools.However he makes two concessions to modernity in the process of making : Glue and Varnish. The only purpose of this decision is to produce marquetries less fragile than the ones realised by his predecessors : modern glues contrarily to traditional ones, are less sensitive to hygrometric variations and as for modern varnishes, they turn less easily to yellow, are more resistant and of a greater and secure confort in their utilization for contemporary furniture bound to be daily manipulated.

If you are interested by marquetry making, you have to know that, contrarily to other methods relating to crafts, there are no hidden or secret "tricks" jealously kept by professionals or "initiates" ( see J-Cl Deveaux's training courses) .

Many technical books you may consult can give you informations and help you in understanding the methods for the whole realisation of your own marquetries, if only you have a certain natural skill and manual dexterity (see bibliographical notes)

Petit précis rapide de la technique de la marqueterie


Liens

technic

 

Parcours

professional run

 

technique

technic

 

Email

Email

 

Galeries

gallery

 

cd

Cd